Les échanges commerciaux du secteur industriel avec d’autres pays ont été marqués par une amélioration continue des exportations des industries mécaniques et électriques au cours du premier semestre de l’année 2023, enregistrant une croissance de +18,6%, comparé à +12,7%, selon le dernier rapport de conjoncture de juillet 2023 publié par la Banque Centrale de Tunisie (BCT).

Pendant cette période, les exportations des industries textiles ont ralenti, en particulier dans le secteur de l’habillement et du cuir (+13,7% contre +23%), principalement en raison de la baisse de la demande étrangère, en particulier de la Zone Euro. De même, les exportations des industries agro-alimentaires ont également ralenti (+9,3% contre +29,1%), principalement en raison d’une diminution de la production d’huile d’olive.

En revanche, les exportations des industries extractives ont connu une diminution à la fin du mois de juin dernier, touchant à la fois les ventes de mines, de phosphates et de produits dérivés (-3,4% contre +86,6%) et celles des hydrocarbures (-31,5% contre +85,7%), principalement en raison de la baisse de la production nationale de pétrole brut et de gaz naturel.

Parallèlement, la BCT note que les importations ont ralenti pour les biens d’équipement (+4,8% contre +8,7%) et ont diminué pour les matières premières et les demi-produits (-4,2% contre +35,5%) au cours de la même période.

En ce qui concerne le secteur énergétique, la balance énergétique a enregistré un creusement de son déficit au cours du premier semestre de cette année, passant de 4.224,6 millions de dinars tunisiens (MDT) à 4.891,8 MDT, en raison de la diminution des exportations (-31,5% contre +85,7%), tandis que les importations ont légèrement baissé (-0,9% contre +85,9%). Par conséquent, le taux de couverture s’est détérioré, passant de 35,4% à 24,5%.