35.9 C
Tunisie

Covid-19 / Tunisie : Un pour tous, tous coupables !

Published:

Sommes nous à ce point inciviles ?

En dépit de la situation sanitaire catastrophique dans laquelle nous nous trouvons, nos chers compatriotes trouvent toujours le moyen de faire encore plus.

Des services hospitaliers débordés, un manque flagrant de moyens logistiques et humains, des services de réanimations saturés, des personnes qui décèdent dans la rue, sur les trottoirs, avant même de pouvoir pénétrer au sein de l’hôpital.

Hier à Sfax, en marge de la victoire du CSS en finale de coupe face au Club Africain, des dizaines de milliers « d’inconscients » ont défiler dans les rues, pour célébrer ce titre. Mais la question qui se pose dans ce cas bien précis, ne craignent-ils pas la maladie ? n’ont ils pas peur pour leurs proches ? leurs parents ? leurs frères et sœurs ?

Au Cap Bon la situation n’est guère meilleure, classée zone orange, où les rassemblements y sont interdits cela n’empêche pas les gens de sortir, d’aller à la plage comme si de rien n’était. Des beachs bars pleins à craquer, des soirées et des rassemblements dans les hôtels.

A Béja, ele maire, Mohamed Yesser Gharbi a déclaré ce lundi 28 juin que la commission régionale de lutte contre les catastrophes a officiellement décidé de faire appel à l’armée nationale pour aider les forces de l’ordre à faire respecter le confinement sanitaire.

Le non respect du confinement, les rassemblements pourtant interdits ont poussé les autorités régionales a prendre une telle décision.

En plus de l’intervention de l’armée pour faire respecter les mesures entreprises par l’Etat, toutes les entrées et sorties de la ville ont été fermées des checkpoints de la police ont également été mis en place.

Des incivilités qui couterons malheureusement la vie à des milliers de personnes.

Actualités.

spot_img

Recent articles

spot_img