mardi, septembre 27, 2022
ATB
Accueil Blog

Vaccination Siliana : L’armée entre en action

C’est aujourd’hui, lundi 12 juillet 2021, que débute la campagne de vaccination sous la supervision de l’Armée Nationale dans les centres et autres unités mobiles dans toutes les délégations de la région de Siliana, à l’instar de ce qui a été fait dans le gouvernorat de Tataouine.

Notons que le nombre de personnes vaccinées dans le cadre de la campagne à Tataouine a atteint 5 500 personnes en une semaine.

MIME – ONUDI Tunisie : la cérémonie de lancement du projet « Employment4Youth » sera organisée le 30 septembre 2022

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie (MIME), organise, le 30 septembre 2022, en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), au Golden Carthage Hotel – Gammarth, la cérémonie de lancement du projet « Employment4Youth – L’Industrie 4.0 pour favoriser l’emploi des jeunes en Tunisie et en Côte d’Ivoire ».

La cérémonie, qui aura lieu sous le patronage de S.E. Madame Neila Nouira Gongi, ministre de de l’Industrie, des Mines et de l’Energie de la Tunisie, a pour objectif de présenter les modalités opérationnelles de la mise en œuvre de ce projet, ses objectifs, ses composantes et ses activités. Un mémorandum d’entente sera également signé entre les deux parties.

Ledit projet, financé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), s’étalera sur trois ans et sera mis en œuvre par le MIME en collaboration avec l’ONUDI.

Il favorisera une demande accrue de travailleurs qualifiés et soutiendra les jeunes et d’autres à s’engager dans de nouvelles opportunités en améliorant l’accès à la technologie, aux compétences et aux informations sur les emplois et les perspectives de développement.

Par conséquent, le projet permettra d’améliorer la compétitivité des entreprises industrielles et leurs insertions dans des chaines de valeurs fixés par la stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035, et ce à travers le renforcement de l’écosystème entrepreneurial et à l’amélioration de la formation et à l’insertion sur le marché du travail.

« Employment4Youth » devra donc aider la Tunisie et la Côte d’Ivoire à accroître la compétitivité des PME et la création de l’emploi en plus d’améliorer les conditions de travail des jeunes en consolidant un écosystème d’économie numérique. Le large impact envisagé de cet objectif contribuera à une transformation structurelle de l’économie en Tunisie et jettera les bases de cette transformation en Côte d’Ivoire dans les secteurs ciblés, conduisant ainsi à la création d’emplois durables.

Les transporteurs de marchandises se mobilisent pour sauver le secteur

Création de la chambre syndicale nationale du transport intérieur rapide des colis

Le transport routier concentre 85% du transport de marchandises en Tunisie. Cette activité, qui représente plus de 6% du PIB, est assurée aujourd’hui par une flotte de 340 mille véhicules appartenant à 812 entreprises et 3 190 artisans de transport en 2018.

Le transport rapide des colis compte environ 250 entreprises structurées et plus de 2500 artisans dont plus 90% opèrent dans le secteur informel sans dépôt, ni siège social ni même une déclaration d’existence.

 Les entreprises structurées vivent à ce jour des handicaps dus à la concurrence déloyale exercée par les informels du secteur d’une part et des contraintes liées à la pression administrative et à l’application d’une loi obsolète trop répressive pour les entreprises structurées.

De l’application abusive des lois

En effet, les contrôles et l’application parfois abusive de certaines lois laissent le professionnel de la branche s’orienter de plus en plus vers l’informel. Ce qui a pour conséquence de mettre l’existence des entreprises en péril et nombre d’entre elles en cessation d’activité dans ce secteur où l’informel est en forte croissance.

En fait, on parle aujourd’hui de moins de 90 entreprises des 250 entreprises structurées opérationnelles de transport intérieur rapide des colis. Cependant, le Transporteur rapide des colis joue un rôle important d’intermédiaire à plusieurs stades de la chaîne de production et de distribution.

La branche de transport rapide des colis est une activité de désenclavement des régions de l’intérieur. Elle constitue un axe stratégique de développement des échanges entre les régions pour la création de la valeur. En fait, la branche permet d’intensifier les échanges régionaux et de créer une dynamique interne provoquant un effet d’entrainement régional dans tout le pays et notamment pour les régions de l’intérieur. Son développement sain permet la création d’emplois et la réduction du chômage

A première vue, le transport rapide des colis est un travail simple ; mais au fond, il exige beaucoup de rigueur, de professionnalisme, de modernisation en termes d’outils de suivi et de gestion. Plusieurs promoteurs qui se sont lancés se sont trouvés en difficulté en défaillance envers les utilisateurs de ce service. Ceci s’est manifesté par des pertes réelles pour les clients de la branche. 

Une chambre syndicale pour assainir le secteur

Cette situation d’anarchie a perturbé le développement d’une branche à forte potentiel. Les perspectives de la branche de transport des colis rapide sont prometteuses avec le développement du commerce électronique. En fait, ce service est l’une des anneaux de base de la chaine de ce commerce électronique.

La branche joue un rôle économique important mais elle se trouve accablée par des intrus informels, un cadre juridique inapproprié provoquant une anarchie dans la branche qui entrave son développement.

Ces constats ont poussé les professionnels à créer une chambre syndicale avec pour objectif principal d’assurer un développement harmonieux, soutenu et durable de la branche.

Le résultat cherché est d’avoir un secteur organisé régi par des procédures et disposant d’un cadre juridique sain incitant à entreprendre dans le secteur.

Une assemblée générale constitutive s’est tenue récemment. Les professionnels présents ont élu le bureau suivant:

•Président: Fadhel Ben Hamza

•1 er vice-président   : Khalil Belhadj Slimane

•2eme vice-président : Habib El Abed

•Trésorier: Sofiane Hammami

A travers le bureau exécutif de la chambre, les professionnels lancent un appel à leurs confrères de la branche pour adhérer à la chambre. 

Les demandes d’adhésion doivent être adressées au président de la chambre par Email à l’adresse suivante :

Mail:csntrc@gmail.com 

Yan Valery choisit la Tunisie

Yan Valery

Un autre binational tunisien évoluant en Europe choisit de jouer pour la Tunisie. Il s’agit du défenseur du club français Angers SCO et ancien joueur de la sélection des jeunes française, Yan Valery, de père français et de mère tunisienne.

Ce dernier a décidé de choisir d’endosser le maillot national en signant les documents nécessaires pour évoluer officiellement avec l’EN et sera ainsi sous la disposition du staff technique sans condition.

Tunisie: Rached Ghannouchi traduit devant le pôle antiterroriste

rached ghanouchi
17/05/2016 : Portrait de Rached Ghannouchi, PrŽsident du parti Ennahdha, chez lui.

L’audition du président du mouvement Ennahdha par les membres de l’unité de lutte contre le terrorisme dans l’affaire de l’envoi des jeunes dans les zones de conflit, s’est poursuivie tôt ce matin.

Le ministère public a décidé de le maintenir en état de liberté, et de le traduire, ce mercredi, devant le Pôle antiterroriste dans la même affaire.

Auditionné jusqu’à l’aube de mardi dans la même affaire, le vice-président d’Ennahdha, l’ancien chef de gouvernement  Ali Larayedh, a été placé en garde à vue, hier matin, alors que Habib Ellouz, membre du Conseil de la Choura a été maintenu en état de liberté.

Trois autres personnes concernées dans la même affaire sont actuellement en garde à vue. Il s’agit de l’homme d’affaires et propriétaire de la compagnie aérienne Syphax Mohamed Frikha ainsi que les deux cadres sécuritaires Fathi Beldi et Abdlkrim Laâbidi.

95 décès dus à des noyades durant la saison estivale

noyade

Selon le porte-parole de la Protection civile, Moez Triaâ, au cours de la dernière saison estivale, l’on a enregistré 95 décès dus à des noyades. Tandis que les unités de la Protection civile ont effectué 302 interventions entre le 1er juin et le 18 septembre 2022 et que 241 personnes ont été secourues.  

Tunisie: Les taxistes entament une grève ouverte

tunisie taxi

La grève des taxistes a commencé, ce mercredi matin, a indiqué le secrétaire général adjoint de la Chambre régionale des taxis individuels, Mohamed Arfaoui, qui précise que cette action intervient suite à l’inaction du ministère du Transport quant aux revendications des professionnels.

Dans le même sens, Mohamed Arfaoui a indiqué que le ministre du Transport s’est engagé à augmenter la tarification des taxis, lors de la réunion du 5 mars, évoquant dans ce sens, « des promesses qui n’ont pas été honorées jusqu’à aujourd’hui ».

Concernant le recours des taxistes aux applications, Mohamed Arfaoui a déclaré que 7% seulement utilisent ses applications et que cette méthode n’est pas permanente et sera bientôt légalisée.

Il a souligné l’importance d’augmenter la tarification afin de remédier aux problèmes financiers des professionnels.  

Cyber sécurité : L’ANSI organise la 4ème édition du Cybersecurity Innovation Series (CSIS)

L’Agence Nationale de la Sécurité Informatique (ANSI) a organisé, la 4ème édition de
l’événement Cyber Security Innovation Series (CSIS) intitulé « Building a robust Cyberspace
for a secure digital life », qui s’est tenu le 16 septembre 2022 au Movenpick Gammarth,
Tunis.
L’ouverture officielle de cette conférence a été assurée par M. Yacine Djemaiel, Directeur
Général de l’Agence Nationale de la Sécurité Informatique et M. Adnane Ben Halima, Vice-
Président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée de Huawei
Northern Africa.
Animée par de nombreux experts nationaux et internationaux de la sécurité informatique, la
journée a été l’occasion d’aborder les dernières mises en œuvre des politiques et
procédures internationales de cyber sécurité afin de protéger le cyber espace et d’explorer
la puissance des nouveaux outils technologiques pour offrir de meilleurs services à des coûts
réduits.
Lors de son allocution, M. Yacine Djemaiel a partagé avec les participants, la vision de la
Tunisie pour vaincre les cyber menaces dans la région. Il a également partagé l’expérience
de l’agence dans le suivi et l’analyse des activités malveillantes, dans le but de renforcer le
niveau de sécurité des organisations et infrastructures tunisiennes. Il a déclaré : «
L’utilisation des technologies est à la fois porteuse d’opportunités et de risques. Aujourd’hui,
les sources d’insécurités sont liées à l’interconnexion des millions d’appareils. Nous devons
donc adopter une approche proactive et efficace de la cyber sécurité impliquant tous les
acteurs intervenants dans le cyber espace».
Des conférenciers du monde entier ont pris part à ces échanges pour partager les
expériences de leur pays dans le domaine. Plusieurs sujets ont été évoqués, tels que la
préparation des infrastructures pour la lutte contre les cybers menaces, la mise en œuvre
des plans d’urgence, ainsi que les partenariats avec les structures de recherche académiques
et le secteur privé pour répondre à la pénurie de talents dans le domaine.
Dans ce contexte, les experts ont insisté sur la nécessité d’instaurer une culture de la cyber
sécurité, tout en sensibilisant l’individu sur la prudence à avoir face aux services
électroniques sur Internet et les réseaux sociaux.
Cet événement a été l’occasion de mettre en place une plate-forme commune permettant
aux cyber-experts de la région de réfléchir aux stratégies et créer un environnement
sécurisé.

L’ATB renforce son partenariat avec la FTT et honore Ons Jabeur

ATB

L’Arab Tunisian Bank -ATB- confirme son soutien à la Fédération tunisienne de tennis -FTT-
dans ses efforts visant à soutenir et à promouvoir le tennis tunisien. Partenaire officiel de la
FTT, l’ATB croit dans le rôle du sport, en l’occurrence le tennis, dans l’éducation et la
canalisation de l’énergie de la jeunesse. Ce sport individuel est en soi une école de patience,
de persévérance et de rigueur.
L’ATB félicite à cette occasion Ons Jabeur pour être entrée dans les annales des finales de
grand chelem et être parvenue à se hisser au firmament du tennis mondial. L’ATB se réjouit
qu’Ons, désormais numéro 2 mondiale, finaliste à Wimbledon et à l’US Open, soit une
source d’émulation pour les jeunes, leur montrant la voie de l’excellence et du travail
acharné.
Le tennis tunisien évolue à grande vitesse. Pour preuve, l’organisation du premier tournoi
international WTA 250 «Jasmin Open 2022», du 3 au 9 octobre 2022, avec la participation de
notre championne tunisienne Ons Jabeur et de plusieurs joueuses du top 50.
Une conférence de presse sera tenue à ce titre le mercredi 21 septembre à 19h00 à l’hôtel
Laico-Tunis dans la Salle de Carthage.
A propos des WTA 250
Les tournois WTA 250 sont une catégorie de tournois de tennis féminin disputés sur le circuit WTA (Women’s
Tennis Association) qui est la principale association sportive organisant les compétitions tennistiques
professionnelles des femmes à travers le monde: le WTA Tour. Fondée en 1973, la WTA dispose de trois sièges:
aux États-Unis, en Angleterre et en Chine. Son équivalent masculin est l’Association of Tennis Professionals
(ATP).
A propos de l’ATB
L’Arab Tunisian Bank (ATB) est une banque commerciale tunisienne fondée le 30 juin 1982 par l’intégration de
l’agence tunisienne de l’Arab Bank et l’apport de personnes physiques tunisiennes. L’ATB est une des banques
majeures et des plus dynamiques du marché tunisien avec un réseau de 134 agences et plus de 1 400 employés
en 2021. Elle s’est donné pour mission de contribuer au développement économique et financier du pays en
offrant aux particuliers et aux professionnels un service diversifié et de qualité et souhaite devenir la première
institution financière en développant un rayonnement maghrébin.

Meta lance la deuxième phase de son programme «Meta Boost» en Tunisie

Il s’agit d’un programme international qui est destiné à former et à soutenir pas moins de 1500 PME dans leur process de création de marques commerciales et de développement de leurs réseaux

Tunis, le 19 septembre 2022 – Meta vient d’annoncer le lancement de la deuxième phase de son programme Meta Boost (anciennement dénommé «Boost with Facebook»). Conçu pour accompagner les petites et moyennes entreprises (PME) et pour les doter de compétences spécifiques en marketing numérique, ce programme permet de développer la présence en ligne de ces entreprises et de les rendre davantage compétitives à l’ère de l’économie numérique.

Déployée en partenariat avec le CEED Tunisie, cette nouvelle itération du programme Meta Boost vise à soutenir pas moins de 1500 PME qui sont présentes sur les plateformes Meta. Cette campagne repose sur l’identification de différentes pistes d’apprentissage suivie de la mise en place d’une série d’ateliers dédiés. Elle permettra en outre d’organiser plusieurs sessions individuelles animées par des experts en marketing numérique et qui sont destinées à former et à accompagner pas moins de 150 propriétaires d’entreprises.

S’exprimant à propos du déploiement de ce programme, Joelle Awwad, chef des programmes politiques pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord chez Meta, a déclaré : « Il existe une véritable appétence chez les entrepreneurs tunisiens qui aspirent massivement à la mise en place d’un écosystème de PME reposant sur un cadre numérique robuste, et ce conformément aux priorités nationales en matière de numérisation et de diversification économique. Suite au succès de la première phase de ce programme, nous allons continuer à doter les entrepreneurs tunisiens de toutes les compétences et outils numériques qui les aideront à réussir sur un marché de plus en plus mondialisé. Grâce à un tel programme, nous encouragerons davantage d’entrepreneurs à passer d’une situation économique de reprise à celle de croissance, de même que nous les aiderons à rendre leurs entreprises plus stables, plus durables et à l’épreuve des aléas du futur.« 

Wafa Makhlouf, Directrice CEED Tunisie, a déclaré: « Il n’est plus nécessaire de démontrer qu’être entrepreneur actuellement, c’est être constamment confronté aux aléas de l’écosystème entrepreneurial, notamment l’entrée dans une ère révolutionnaire, à savoir la transformation numérique. Souvent sollicitées par les aléas de l’écosystème entrepreneurial, les PME sont pourtant l’un des principaux facteurs de croissance économique. Si beaucoup d’entre elles ont souffert de la pandémie et des restrictions qui en découlent, d’autres ont réussi. En effet, en optant pour la digitalisation comme levier de développement et opportunité de faire progresser l’économie nationale, l’acquisition de compétences numériques n’est plus une simple option à considérer pour les entrepreneurs mais plutôt une nécessité pour s’adapter aux changements et aller de l’avant. »

Le programme est décliné en deux étapes. La première étape aide les propriétaires d’entreprises qui souhaitent renforcer leur présence en ligne via la création d’une vitrine virtuelle, tandis que la seconde est dédiée à tous ceux qui aspirent à faire passer leur présence en ligne à un niveau supérieur grâce aux outils commerciaux disponibles sur Whatsapp, Instagram et Messenger. 

Le programme repose sur l’organisation de sessions d’apprentissage virtuelles, disponibles en français et en arabe.

Lancée en octobre 2021, la première phase de ce programme a permis de former plus de 1 000 PME. Ce programme a également connu beaucoup de succès auprès des participants, dont près des trois quarts (74 %) sont basés en dehors de la capitale, à l’heure où la moitié (48 %) d’entre eux sont des femmes.

Nada Amami, certifiée à l’issue de ce programme, est propriétaire d’une entreprise qui se prénomme Olyfo et qui se spécialise dans la production et la distribution d’huile d’olive extra-vierge. Ce programme a aidé Nada à renforcer sa présence numérique et à adopter de meilleures pratiques qui lui permettent de développer son audience en ligne, ce qui a eu un impact positif sur ses ventes.

« Cette expérience m’a ouvert les yeux et m’a permis de comprendre que je pouvais monter une entreprise qui puisse rayonner à l’international. Ce programme m’a en outre poussée à adopter des pratiques numériques encore plus intelligentes qui m’aideront à étendre ma visibilité sur Instagram et Facebook, tout en me mettant sur le radar des acheteurs en Tunisie et bien au-delà. »

Pour plus d’informations sur le programme et pour vous inscrire aux ateliers à venir, veuillez consulter la page CEED Tunisie sur Facebook https://www.facebook.com/ceedtunisia.

E-Conférence : La Tunisie parmi les quatre meilleures destinations touristiques à visiter

Le bilan positif de la saison estivale touristique en E-Conférence

Le secteur du tourisme en Tunisie connait un rebond et un développement important depuis la crise du Covid 19. Classée parmi les 4 premières destinations à visiter pour cette saison touristique, la Tunisie a accueilli 2 millions et 626 mille touristes les 7 premiers mois de l’année 2022. Des chiffres qui enregistrent une hausse de 113% par rapport à 2021 et une baisse de 42% par rapport à 2019, d’après le ministre du Tourisme et de l’artisanat. Les objectifs à atteindre en 2022 étaient compris entre 50% et 60% des chiffres de l’année 2019. Effectivement cette saison estivale enregistre 12.7 millions de nuitées dans les hôtels au 31 aout 2022 et 4.1 millions d’entrées de non-résidents entre le 1er janvier et le 10 septembre 2022.  

Ces chiffres démontrent une amélioration de l’activité touristique par rapport à la saison estivale précédente, ce qui promet un bilan positif pour la saison 2022. 

Le budget de promotion du tourisme a-t-il été suffisant pour atteindre ces objectifs ? Quels ont été les obstacles rencontrés ? Quel est le poids économique du tourisme en Tunisie aujourd’hui ? Quid de l’aérien et de la main d’œuvre qualifiée ? Et quelles seraient les mesures à prendre afin d’améliorer les résultats pour les années à venir ?

À ce sujet, EIGHT Hospitality Business School bénéficiant du conseil et support académique de l’Ecole Hôtelière de Lausanne (EHL), organise pour cette rentrée universitaire une conférence en ligne consacrée au bilan de la saison touristique estivale 2022. Cet événement sera inauguré par son excellence le ministre du Tourisme Mr Mohamed Moez Belhassine, et représenté par le Directeur Général de l’ONTT Mr Nizar Slimane pour le débat, en présence de Mr Mohamed Mansour Économiste et Enseignant universitaire, Mr Tarek Lassaadi Fondateur et Dirigeant du groupe TRAVEL TODO ainsi qu’un représentant de la FTH, et modéré par Mme Zine Ben Yahmed, Experte en stratégie de développement. 

Cette conférence permettra aux professionnels de l’industrie du tourisme ainsi qu’aux étudiants des écoles business de comprendre la conjoncture actuelle du tourisme en Tunisie et de connaître les opportunités et les enjeux du secteur sur l’économie du pays ainsi que les points d’amélioration en préparation des saisons touristiques à venir. 

La conférence aura lieu en ligne le 26 septembre à 16h, et durera 1h. Inscription obligatoire sur https://bit.ly/EIGHT_eConf_economie_du_Tourisme 

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
70,934SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
Google search engine

Dernières News