Mohamed Trabelsi, nouveau ministre de la santé par intérim s’est lancé, lui aussi et comme son prédécesseur dans les promesses, plus ou moins irrationnelles. Selon lui, bien sûr, avec les lots de vaccins affluant en Tunisie ces derniers jours permettront de vacciner jusqu’à 100 mille personnes par jour. Oui oui, 100 000 …

Trabelsi a appelé à impulser la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, notamment après l’arrivée de quantités importantes de vaccin.

Selon le ministre les ressources humaines et matérielles devront être mobilisées pour faire réussir la campagne de vaccination ajoutant que le défi à relever consiste à regrouper les professionnels de la santé dans les secteurs public et privé et les volontaires, pour parvenir à réussir cette campagne.