Le directeur de la diplomatie générale et de la communication au ministère des Affaires étrangères Mohamed Trabelsi, a indiqué lundi matin sur Mosaïque FM que 250 ressortissants tunisiens en Ukraine ont été évacués, par bus, vers la Pologne et la Roumanie.

Il, a ajouté que les passages frontaliers sont saturés, vu l’afflux des réfugiés et des ressortissants étrangers, depuis le déclenchement du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Il a salué le rôle joué par les associations locales et les volontaires qui ont fourni d’énormes efforts pour le rassemblement des Tunisiens et assurer le bon déroulement du processus d’évacuation.

Mohamed Trabelsi a ajouté que des dizaines de diplomates tunisiens ont été envoyés en Ukraine pour veiller à l’évacuation des ressortissants tunisiens.

Pour sa part, le président de l’Association Maison de Tunisie en Ukraine, Sofiane Matoussi, s’est exprimé lundi 28 février sur le début de l’évacuation des Tunisiens.

Vingt-cinq étudiants ont été évacués dimanche 27 courant d’Odessa dans des bus et conduits à la frontière roumaine, avec d’autres étudiants, en coordination avec un résident tunisien d’Ukraine, a-t-il déclaré.

Selon Matoussi, l’association avait essayé de contacter la Croix-Rouge pour solliciter de l’aide, mais avait été informée qu’elle ne disposait pas de ressources suffisantes pour participer à l’opération, d’autant plus que les routes n’étaient pas sûres pour le moment.

Il appelle le reste des Tunisiens bloqués à se protéger en se réfugiant dans des abris ou dans des écoles et des hôpitaux jusqu’à ce qu’ils soient évacués car le processus nécessite beaucoup de mesures pour garantir un transfert sécurisé.