Quatre ans de prison et 256 mille DT d’amende pour Abderrahim Zouari

Nouveaux démêlés judiciaires pour Abderrahim Zouari, ancien ministre sous l’ère de Ben Ali.

La chambre pénale près le Pôle judiciaire économique et financier, spécialisé dans les affaires de corruption financière et administrative, relevant du tribunal de première instance de Tunis, vient en effet de condamner, l’ancien ministre du Transport à 4 ans de prison et 256 mille dinars d’amendes.

Abderrahim Zouari, est accusé de mauvaise gestion durant son mandat à la tête du ministère du Transport. On lui reproche des violations des dispositions de l’administration et de s’être servi de son statut pour réaliser des avantages qui ne lui reviennent pas de droit, dont l’utilisation excessive des voitures de service pour des besoins privés par les membres de sa famille et ses proches collaborateurs.