Le directeur général de l’Observatoire national agricole, auprès du ministère de l’Agriculture, Hamed Dali a assuré, dans une déclaration accordée à l’agence de presse Reuters, que la Tunisie qui importe près de 50% de ses besoins en céréales de la Russie et de l’Ukraine,  a un stock suffisant pour couvrir les commandes locales jusqu’au mois de juin 2022.

Il a ajouté que la Tunisie a reçu une commande importante de céréales juste avant le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Il a, également, estimé que le pays ne connaîtra pas de pénurie jusqu’à la récolte estivale.