Le concours Africa’s Business Heroes (ABH) (https://AfricaBusinessHeroes.org), programme philanthropique phare à l’initiative de la Fondation Jack Ma, vient d’annoncer les 10 finalistes de son édition 2021. Ces dix entrepreneurs monteront sur scène lors de la grande finale du mois de novembre prochain pour leur dernier discours de présentation avec à la clé une chance de remporter une part de la cagnotte allouée au programme et s’élevant à 1,5 million de dollars.

Les dix entrepreneurs, dont la moitié sont des femmes, ont été sélectionnés des plus de 12 000 candidatures reçues des 54 pays du continent africain. Ils ont ainsi passé, haut la main, plusieurs étapes d’évaluation devant différents jurys. Avec une moyenne d’âge de 32 ans, les dis finalistes représentent des entreprises opérant principalement dans 7 pays africains : Le Botswana, l’Égypte, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Rwanda et l’Ouganda. Leurs activités couvrent des secteurs clés que sont l’agriculture, les soins de beauté, l’éducation, l’énergie, l’alimentation et les boissons, la logistique, la production manufacturière, les médias et le divertissement, ainsi que le commerce de détail. 80 % des finalistes mènent leurs activités en milieu rural. À travers leurs projets, ces entrepreneurs exceptionnels ont créé un impact positif et continuent de créer de nouvelles opportunités pour leurs communautés.

« L’heure de l’Afrique a sonné ! Nous avons été fortement et continuellement impressionnés par chacun et chacune des 10 finalistes de cette édition 2021 et surtout, par la diversité et la force de leurs entreprises. Les concurrents de ce Top 10 sont une réelle source d’inspiration et une preuve du talent, de la résilience, de l’innovation et de la passion des entrepreneurs africains. Face aux défis sans précédent qu’a posés la crise de la pandémie de la Covid 19, nous avons fait front et avons poursuivi nos efforts afin d’identifier, aider et mettre en lumière les entrepreneurs africains qui sont le moteur d’une croissance positive pour leurs communautés », a ainsi déclaré M. Jason Pau, Directeur exécutif des activités internationales de la Fondation Jack Ma.

« C’est ma deuxième année a jugé les demi-finales, j’ai donc assisté en tout à 60 présentations d’entrepreneurs. À mon sens, ce sont tous des héros pour avoir atteint ce stade de la compétition. Chaque année le concours se durcit pour les entrepreneurs mais ça devient tout aussi dur pour nous, juges, de choisir notre Top 10. Je souhaite tout le meilleur au Top 10 de ce cru 2021 pour la suite du concours et félicitations à nos héros » a commenté René Parker, directeur chez R Labs et juge des demi-finales du concours ABH.

« Ce fut un grand plaisir de juger à nouveau cette année les demi-finales du concours ABH. La qualité des demi-finalistes continue d’être élevée. Il était extrêmement difficile de présélectionner les 10 derniers parce que chaque entrepreneur était tellement inspirant et tellement unique. Les finalistes ont démontré la résilience, la passion, l’imagination et la traction dont nous avons besoin chez nos entrepreneurs ici en Afrique. J’ai hâte de suivre leur succès! » a commenté Fred Swaniker, fondateur d’ALU et juge des demi-finale du concours ABH.

Au mois de novembre prochain sera organisé, dans un format virtuel, la Grande Finale du concours Africa’s Business Heroes. Le nom des vainqueurs de ce cru 2021 sera connu en temps voulu. Les semaines à venir verront les finalistes peaufiner leur discours, en faisant appel aux formations approfondies, apprentissages et perspectives desquels ils ont profité tout au long de l’aventure ABH. Découvrez les 10 finalistes de l’édition 2021 :

Ghirmay Abraham, Fondateur, Aptech Africa (https://AptechAfrica.com) (Ouganda)

Ghirmay est né en Érythrée et a étudié l’ingénierie mécanique à l’Université d’Asmara avant d’entamer une carrière dans le secteur des énergies renouvelables. Il a lancé Aptech Africa avec un investissement initial de seulement 20 000 dollars. Aptech, dont la mission est de fournir l’électricité et l’eau aux personnes des quatre coins du continent, s’est agrandie pour devenir une multinationale opérant dans sept pays africains.

Navalayo Osembo-Ombati, Co-fondatrice et directrice, Enda Athletic (https://Endasportswear.com) (Kenya)

Navalayo est originaire d’une ville au Kenya qui a produit des générations et des générations des plus grands coureurs de fond du monde. Afin de maximiser l’impact social au Kenya par le biais du sport, Navalayo a fondé Enda Athletic, une entreprise de production de chaussures de sport fabriquées au Kenya, qui crée des emplois, investit dans les communautés locales et stimule le développement économique grâce aux exportations. Elle est diplômée de la London School of Economics.

Oghenetega Iortim, Fondateur, Gricd (https://Gricd.com) (Nigeria)

Oghenetega est ingénieur en information et communication, titulaire d’une licence de l’université Covenant. Depuis il s’est consacré à la résolution des problèmes liés à la santé et l’accessibilité des aliments par le biais de la technologie. À travers sa startup Gricd il construit des installations de chaîne du froid pour remédier aux problèmes de stockage dans les secteurs de l’agriculture et des soins de santé.

Yvette Ishimwe, Fondatrice et directrice, IRIBA Water Group (https://IRIBAWaterGroup.com) (Rwanda)

IRIBA Water Group est une entreprise sociale qui propose des solutions innovantes en matière d’eau potable. Yvette, sa fondatrice, est titulaire d’une licence en gestion d’entreprise de l’Université Southern New Hampshire. Elle est boursière de la YALI Mandela Washington et a été décorée par Sa Majesté la reine Elizabeth en reconnaissance de l’impact qu’a apporté IRIBA à la communauté.

Charlot Magayi, fondatrice et directrice, Mukuru Clean Stoves (https://MukuruStoves.org) (Kenya)

Quand la petite fille de Charlot, âgée alors à peine de 2 ans, a souffert de brûlures à cause d’un four traditionnel, celle-ci s’est décidée à fournir des technologies de cuisson plus sûres. Elle a ainsi fondé Mukuru afin d’aider à garantir la sécurité des enfants et réduire la consommation de combustibles, ainsi que la pollution de l’air dans les foyers. Charlot est boursière de l’initiative Echoing Green et a reçu des distinctions de Global Citizen, de la Banque Mondiale, ainsi que du Forum des femmes africaines pour l’innovation et l’entrepreneuriat (AWIEF).

Khadija Mohamed Elbedweihy, Fondatrice, PraxiLabs (https://Praxilabs.com) (Égypte)

Khadija a obtenu un doctorat de l’université de Sheffield ayant étudié l’interaction personne-machine et l’expérience utilisateur. Armée de sa ferme conviction en l’adoption de la technologie pour améliorer l’éducation et permettre l’égalité des chances, elle fonde PraxiLabs, qu’elle gère actuellement, afin de rendre accessibles les laboratoires scientifiques virtuels aux établissements scolaires et aux écoles.

Chidi Nwaogu, Co-fondateur et directeur, Publiseer (https://Publiseer.net) (Nigeria)

Chidi Nwaogu est entrepreneur en technologie et développeur logiciel. Il est le directeur de Publiseer, une entreprise de distribution de contenu numérique qui aide les créatifs Africains indépendants et mal desservis a gagné leur vie. Il est le lauréat du prix 2020 du concours Migration Entrepreneurship organisé par le gouvernement suisse. Il est également boursier Acumen, Alibaba eFounders, Westerwelle et French-African Young Leader.

Ikenna Nzewi, Co-fondateur et directeur, Releaf Marketplace Nigeria (https://Releaf.africa) (Nigeria)

Ikenna est diplômé de l’université de Yale, promotion 2017, avec une licence en informatique. Il cofonde Releaf alors qu’il était encore étudiant. Releaf est une entreprise opérant dans le domaine des technologies agricoles qui développe du matériel et des logiciels, dont le but de favoriser l’industrialisation de la transformation des aliments en Afrique.

Violet Amoabeng, Fondatrice et directrice, Skin Gourmet (https://SkinGourmet.com) (Ghana)

Violet a obtenu une licence et une maîtrise en administration des affaires, avec une spécialisation en marketing, en gestion de la chaîne d’approvisionnement et en comptabilité. En 2014, elle crée Skin Gourmet avec un capital de 145 cedis (45 dollars). Les produits Skin Gourmet sont aujourd’hui distribués dans 17 pays et Violet a été mise à l’honneur dans les magasines Glitz et EMY décrite comme nouvelle leader du secteur.

Ketsheaphone Jacob, Fondateur et directeur, The Bulb World (https://bit.ly/3FgGU1u) (Botswana)

Ketsheaphone est le fondateur et directeur de The Bulb World, une entreprise de fabrication de luminaires LED. Ketsheaphone met un point d’honneur à soutenir les jeunes et à rendre aux communautés à travers les initiatives RSE de The Bulb World et plus particulièrement en éclairant les internats publiques afin d’offrir aux apprenants un environnement plus lumineux.