Deux cas de tricherie ont été constatés durant les épreuves du baccalauréat 2022 au gouvernorat de Sousse.

La déléguée régionale de l’Education, Leila Ben Sassi a assuré dans une déclaration accordée à Tunisie Numérique que les deux élèves utilisaient des kits oreillettes pour fraude.

L’intervenante a fait savoir que les unités sécuritaires ont réussi à arrêter la sœur d’une élève qui est soupçonnée d’être à l’origine de la fuite des examens de philosophie. Cette dernière avait publié les sujets de philosophie sur la toile peu après le début de l’examen.

La même source a assuré que l’accusée sera poursuivi judiciairement.