essence

Salouen Smiri, secrétaire général de la Fédération générale du pétrole et des produits chimiques relevant de l’Union générale tunisienne du travail, a fait savoir ce lundi 5 décembre 2022, que la dernière hausse du prix du carburant est une étape vers la levée de la compensation de l’Etat.

Dans une déclaration faite au journal Alchaab, Smiri a précisé que cette augmentation intervient au moment même où le prix du carburant à l’international est en baisse, ce qui relève que cette hausse était programmée d’avance.

Par ailleurs, le responsable a assuré que le prix de l’essence atteindra les 4 et 5 dinars, au cours des prochains mois.