En cette période de changements sociaux et environnementaux importants, ce concours d’idées souhaite ouvrir la réflexion sur la responsabilité sociale et citoyenne de l’architecte.  Il s’inscrit en effet dans un effort d’inculquer auprès des jeunes étudiant.e.s en architecture l’initiative de l’engagement pour répondre aux problématiques actuelles que rencontrent nos sociétés dans le but de les sensibiliser aux défis de l’inclusion des populations marginalisés et vulnérables dans la planification urbaine et les politiques urbaines en Tunisie.

Les participant.e.s sont invité.e.s à proposer des solutions de logement pour les sans-abris conformément à l’objectif 11 (ODD 11- Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables) du Programme de développement durable. En effet, le concours propose aux candidats de concevoir le prototype d’une unité de vie minimale et efficace destinée provisoirement à un individu seul ou à une famille (4 personnes). Cette unité de vie est pensée comme un espace de vie temporaire (1an – 2ans) que pourrait offrir la municipalité de Tunis à ces personnes pour les sortir de la rue en attendant de leur fournir un pied à terre permanent avec la coopération des associations travaillant dans la réinsertion sociale des populations vulnérables. Le terme « logement tiroir » est souvent utilisé pour désigner cette habitation provisoire qui peut ainsi servir plusieurs fois.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un Programme régional et national financé par Alwaleed Philanthropies (https://alwaleedphilanthropies.org/) .

Le Bureau d’ONU-Habitat en Tunisie a offert aux cinq candidats.e.s  lauréats sélectionné.e.s les prix suivants: 1er prix : 3 000 DT ; 2ème prix : 2 000 DT ; 3ème prix : 1 500 DT ; 4ème Prix : 1 000 DT ; 5ème Prix : 500 DT ; 5 prix d’encouragements : Abonnements et lots de la revue Archibat offerts ; et enfin la publication des 5 premiers projets lauréats dans la revue et le site web dArchibat.

Les solutions de ce concours d’idées sont destinées à améliorer les conditions de vie des sans-abris et s’inscrivent dans une volonté de plaidoyer et d’incitation à la mise en œuvre de politiques publiques d’appui aux populations exclues et marginalisées. Les résultats de ce concours d’idées seront communiqués aux autorités responsables des programmes de soutien aux sans-abris. Les projets retenus à l’issu du concours, pourrait servir de base pour la recherche de financement en vue de sa concrétisation, dans le respect de la propriété intellectuelle et de la réglementation tunisienne de passation des marchés et en partenariat avec le Bureau d’ONU-Habitat en Tunisie, le Ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’Infrastructure et le Ministère des Affaires Sociales.

En réponse à la crise de la Covid-19, l’Organisation des Nations Unies pour les Établissements Humains (ONU-Habitat) Tunisie  appuie depuis Mars 2020 le Gouvernement à recenser les besoins des sans-abris, à lutter contre les expulsions forcées, à revoir la stratégie du secteur du logement à la lumière de la pandémie, à évaluer les besoins en services sanitaires et de base dans les bidonvilles, à développer une application mobile pour les plus démunis afin de fournir des informations, un soutien et des services aux plus vulnérables, en fournissant également des conseils pour les transports publics après la période de confinement. Le Bureau d’ONU-Habitat Tunisie a également assuré une évaluation psychologique sur les conditions d’accueils des sans-abris afin de rendre les centres fonctionnels et aider à respecter les normes internationales des Droits Humains.