Une réunion s’est tenue hier au Palais présidentiel de Carthage entre le président de la république Kais Saied et le président du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) Youssef Bouzakher.

Le chef de l’Etat a affirmé que la lutte contre la corruption exige avant tout la mise en place d’une justice impartiale et indépendante.

Kais Saied a ajouté que certains corrompus se sont infiltrés dans les tribunaux, dénonçant l’inaction du ministère public à ce sujet.

Il a dans le même contexte appelé à la nécessité de poursuivre en justice toute personne impliquée dans des affaires de corruption afin de réaliser les aspirations légitimes du peuple.