Saied appelle à poursuivre en justice Marzouki

Dans un communiqué commun publié, ce jeudi 23 décembre 2021, les partis politiques : Attayar, Ettakatol et Al Jomhouri ont considéré que la condamnation de l’ancien président Moncef Marzouki représentait un dangereux précédent.

Ces partis ont, également, estimé que cette condamnation résultait de directives exprimées par le président de la République Kais Saied. Ils ont appelé l’ensemble des forces démocrates et civiles à unifier les efforts dans la préservation de la démocratie et de l’Etat.

Pour rappel, l’ancien président de la République, Mohamed Moncef Marzouki a été condamné par contumace par le Tribunal de Première Instance de Tunis , à quatre ans de prison avec effet immédiat pour “outrage à la sécurité extérieure de l’Etat.