Seulement quelques jours après l’incident enregistré à l’école Habib Bourguiba du Kram suite à l’effondrement du toit d’une salle de classe, quelques 550 élèves ont pu reprendre le chemin de l’école.

Et ce grâce aux multiples efforts de la société civile, la collaboration des autorités et les différentes parties prenantes. Mais aussi et surtout grâce à la générosité de l’Université Centrale, et au dévouement de ses étudiants très actifs dans la Société civile et notamment les membres l’association « moughayroun du Kram » à l’origine de cette initiative

L’Université Centrale, membre du groupe Honoris United Universities, Premier réseau panafricain d’enseignement supérieur privé,  a en effet prouvé son engagement sans faille à participer au développement de l’éducation des générations futures en Tunisie en mettant à disposition de ces jeunes élèves un bâtiment de son école d’ingénieur afin qu’ils puissent y poursuivre normalement leur quotidien scolaire. Le tout dans un cadre très agréable et adapté.

A cette occasion, une cérémonie de reprise a été organisée, en présence du ministre de l’éducation nationale, M. Fethi Sellaouti, de la CEO du groupe Honoris en Tunisie, Mme Houbeb Ajmi ainsi que des dizaines d’élèves présents pour reprendre le chemin de leurs salles de classes.

Dans ce contexte, le ministre de l’Éducation nationale, M. Fethi Sellaouti a tenu à remercier toutes les parties « qui ont contribué au succès de cette initiative, en particulier l’Université Centrale, qui a démontré son souci d’assurer le progrès du processus éducatif, que ce soit dans l’enseignement privé mais aussi public. »

La CEO du groupe Honoris Tunisie, Mme Houbeb Ajimi, a quant à elle déclaré, « Les élèves de l’école du Kram sont nos enfants, et nous tenons à leur réussite et à leur épanouissement. Nous avons donc, fait tout ce qui était dans notre possible pour permettre à ces élèves de retrouver le chemin de l’école et ce le plus rapidement possible. Nous voudrions à travers cette action inculquer à nos étudiants, les valeurs de solidarité et de citoyenneté, mais aussi mettre en avant la force d’action des Jeunes Tunisiens engagés ».

Contents et surexcités à l’idée de découvrir les locaux qui leur ont été offerts, les jeunes élèves n’ont pas hésité à faire part de leur immense joie de se retrouver dans une école d’ingénieurs. Sentiment partagé également par les parents qui ont accompagné leurs enfants pour cette reprise.

Rappelons que les élèves étudieront normalement au sein de cet espace jusqu’à la fin des travaux de rénovation qui ont déjà débuté à l’école primaire Habib Bourguiba.