Prise d'otages à Paris : le forcené Tunisien interpellé

Dénouement heureux ce mardi matin de la prise d’otages dans un commerce de la rue d’Aligre dans le XIIe arrondissement de Paris qui vient de prendre fin, ce mardi 21 décembre, après 17 heures  sans blessés.

Une femme a été libérée saine et sauve lundi soir vers 22heures et la deuxième a été libérée ce matin. Les négociations ont duré toute la nuit pour tenter de la libérer.

Le preneur d’otage un  tunisien de 56 ans dénommé Abderahmane BT, connu pour des antécédents psychiatriques, a retenu les otages « dans une échoppe », dans le quartier de Bastille. Il s’agirait de la gérante de ce « bazar quincaillerie » et de sa fille de 23 ans, selon une source policière.  

L’accusé s’est introduit vers 15h20 dans un bazar de la rue d’Aligre, près du quartier de Bastille, où il a pris en otage deux femmes.  

La piste terroriste a rapidement été écartée, selon une source policière. Une enquête a été ouverte notamment du chef de « séquestration » et a été confiée au commissariat du 12e arrondissement, a confirmé le parquet de Paris. 

Les négociations ont pris donc fin  ce mardi matin entre le preneur d’otages et les forces de l’ordre et l’homme a été interpellé.