Hechmi Louzir, directeur de l’Institut Pasteur et président de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, a assuré, que la vaccination permet de prévenir les nouvelles vagues de contamination, et de réduire les risques de propagation du nouveau variant Omicron.

Dr Louzir, a encore précisé que la question relative à la vaccination obligatoire ne se pose pas, jusqu’à présent, en Tunisie, rappelant l’entrée en vigueur du pass sanitaire à partir de ce 22 décembre en application du décret présidentiel n°1 de 2021 du 22 octobre 2021.

Il a indiqué, dans ce sens,  que la vaccination sera obligatoire, à partir de 2022, dans plusieurs pays.