incendie

Les pompiers en Algérie ont continué, jeudi, de lutter contre les flammes. Les feux de forêts et la sècheresse ont tout ravagé sur leur passage et fait plus de 30 morts dont des familles piégées dans un autocar. 

Des scènes de désolation. Les pompiers en Algérie continuaient, jeudi 18 août, de lutter contre 24 feux de forêt dans le nord et l’extrême est du pays, au lendemain de violents incendies qui y ont fait au moins 37 morts dont plus d’une dizaine d’enfants.

Le ministère de la Justice a ouvert une enquête visant à déterminer si les incendies étaient d’origine criminelle après des déclarations du ministre de l’Intérieur selon lesquelles « certains des incendies ont été provoqués ».

Selon la protection civile, 24 feux sont encore en cours dans sept préfectures. Durant les dernières 24 heures, 1 700 pompiers ont été mobilisés pour éteindre 118 foyers à travers 21 préfectures. L’armée et la protection civile utilisent aussi des hélicoptères bombardiers d’eau.