La Chambre correctionnelle auprès du Tribunal militaire de Tunis a condamné, par contumace, le député indépendant au Parlement, dont les activités sont gelées, Issam Bargougui, à dix mois de prison avec exécution immédiate.

Il est reproché au député d’avoir porté atteinte au moral de l’armée et commis une offense envers le président de la République à travers les réseaux sociaux, selon Mosaïque FM, ce dimanche 6 mars 2022.

Commentant cette décision, d’après nos confrères de Businessnews, le député s’est dit surpris par ce jugement assurant qu’il n’était pas au courant et qu’il n’avait reçu ni préavis ni convocation pour comparaitre.