Le Président de la République, Kais Saied, qui s’exprimait, à distance, aux travaux du 21e Sommet des chefs d’État et de gouvernements du Marché Commun d’Afrique Orientale et Australe (COMESA), a fait état de la disposition de la Tunisie à renforcer sa coopération avec les pays membres de ce marché « pour assurer un développement réel et durable aux pays africains et garantir la prospérité et la paix sociale aux peuples du continent ».

Saied a souligné l’impératif d’assurer le transfert de technologies et de savoir vers les pays africains et de renforcer les capacités dans le domaine des technologies modernes et de l’économie numérique, « à même de réussir la transition vers une croissance innovante et durable et d’appuyer le rôle de jeunes africains dans l’intégration économique et sociale de notre continent ».
Il a mis l’accent également sur la nécessité de mettre en place une économie verte, à travers l’investissement dans les énergies renouvelables et en encourageant les initiatives et les projets dans cette filière, « ce qui est en mesure d’aider nos pays à faire face aux changements climatiques ».

« La Tunisie est prédisposée à concevoir, avec le reste des pays africains, de nouvelles approches de coopération et à développer les échanges commerciaux et économiques interafricains, ainsi qu’à créer de nouvelles formules d’investissement », a encore indiqué le président de la République.

Les travaux du 21è Sommet du COMESA ont démarré, mardi, en Egypte, sur la thématique « défions notre résilience par une Intégration économique numérique stratégique ».
Le COMESA est une organisation internationale à vocation régionale de l’Est africain dont l’objectif principal est la formation d’une grande unité économique et commerciale capable de surmonter certains des obstacles auxquels sont confrontés les États individuels.

Avec ses 21 États membres, une population de plus de 583 millions d’habitants, un produit intérieur brut de 805 milliards de dollars, un commerce mondial d’exportation/importation de marchandises d’une valeur de 324 milliards de dollars, le COMESA constitue une place de marché majeure pour le commerce intérieur et extérieur.