boulangerie greve

Le trésorier de la Chambre nationale des boulangeries, Sadek Haboubi, a assuré dans une déclaration faite ce vendredi 14 octobre 2022 qu’une session se tenait actuellement au siège de la Fédération tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, et qui a abouti à la décision d’observer un mouvement de protestation le 18 octobre 2022.

Il a expliqué que cette protestation a pour objectif de réclamer les cotisations financières aux boulangeries et de refuser les restrictions imposées par le ministère du Commerce aux propriétaires de boulangeries. Et d’assurer qu’il y aura pas du pain sur les marchés des différents régions de la République.