La chambre syndicale nationale du transport intérieur rapide des colis et des marchandises affiliées à l’UTICA vient de tenir une nouvelle séance de travail avec la Douane tunisienne. Cette séance est la quatrième d’une série de réunions ayant donné lieu à des débats francs à propos des solutions nécessaires pour résoudre les problématiques du secteur en vue de faciliter le travail des deux partenaires.

Une délégation de la chambre syndicale nationale pour le transport intérieur rapide des colis et des marchandises et des représentants du corps de la Douane tunisienne ont pris part à la réunion.

Les deux parties qui ont examiné à cette occasion les points inscrits à l’ordre du jour ont enregistré des progrès dans le sens de l’allègement des obligations et des charges du transporteur.  La discussion a également porté sur les informations obligatoires qui doivent être incluses pour dégager la responsabilité du transporteur et surmonter les difficultés qui se dressent devant lui.

Il a été convenu d’élaborer un projet d’accord qui sera présenté aux participants lors de la prochaine réunion prévue le 6 octobre.

Il est à noter qu’antérieurement le jeudi 20 octobre prochain a été retenu comme date de présentation d’une synthèse de l’ensemble des réunions successives par le biais d’un accord préalable entre la Chambre et la Douane, à discuter et à la lumière duquel des décisions claires devront être élaborées et appliquées à l’avenir.