L’ancien chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, sera traduit devant la Chambre d’accusation.
C’est ce qu’a annoncé le bureau de l’information et de la communication au Tribunal de première instance de Tunis.La même source précise, dans un communiqué rendu public, que Fakhfakh est soupçonné de délits d’enrichissement illicite, de fausse déclaration et de retard au niveau de la passation de gestion de biens dans les délais légaux.