Zied Gharsa enchante Radès

Le musicien, compositeur et maître du Malouf tunisien, Zied Gharsa a animé la soirée d’ouverture de la 27e édition du Festival du Jasmin de Radès, le 29 juillet 2022.

Le comité directeur du festival l’a choisi en signe de révérence à sa grande notoriété et à sa stature de star de la chanson tunisienne authentique. Ce choix a été apprécié par le public, les personnalités et les médias qui ont assisté à ce spectacle. Les différentes tranches d’âge qui ont composé le public, ont attendu avec impatience le début du spectacle et, plus particulièrement, l’arrivée de Gharsa.

L’audience enchaînait les applaudissements dans l’attente du concert pour savourer la voix chaude de l’artiste versatile qui a été accompagné d’un orchestre composé des musiciens les plus doués.

Gharsa compte parmi les maitres du Malouf car il a appris ce chant purement tunisien à travers les plus grands chanteurs dont son père, Taher Gharsa.

 Il a préservé cet art ancestral et a fait plusieurs représentations notamment au théâtre de Carthage et sur plusieurs scènes tunisiennes et arabes.

Après la cérémonie d’ouverture au cours de laquelle une allocution de bienvenue a été prononcée, Gharsa a monté sur scène pour offrir à son public un bouquet de ses meilleures chansons puisées dans son répertoire musical riche et varié.

Le Malouf a encore montré son infinité. Gharsa a produit des morceaux de l’art authentique Malouf, des éternelles tunisiennes et des chansons qui lui tiennent à cœur partageant ainsi sa passion avec son grand public mélomane telles que « Bahtha hbibti tahla al sahriya », « Alech thayer fiya », « Masar megyesi yaajeb »…

 Gharsa a déclaré que le public était exemplaire et extraordinaire et qu’il a passé une soirée mémorable. Pour lui, c’est important de préserver notre patrimoine.

De plus, il est fier que les jeunes s’intéressent à ce genre de musique. Il important de signaler que Gharsa performera dans plusieurs festivals cet été à Carthage, à Bizerte, à Sfax, à Sousse, à Bizerte et à Kairouan.

Une soirée exceptionnelle au cours de laquelle le Grand maître de la chanson tunisienne a interprété devant son public un récital Malouf de haute volée aussi raffiné que merveilleux.

Malek Chouchi