OIT faculté privée

Dans une déclaration au quotidien Assabah, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Moncef Boukthir, a précisé que son département reconnaît les diplômes des ingénieurs issus des facultés privées.

Le ministère reconnaît donc ainsi les diplômes des établissements ayant des autorisations de sa part.

Boukthir a assuré que le ministère doit protéger les diplômés du privé. Il s’agit d’établissements qui existent et que l’Agence tunisienne d’évaluation et d’équivalence dans l’enseignement supérieur créée en juin 2022, aura comme tâche d’évaluer l’enseignement supérieur public et privé.  

Cette précision intervient suite à la décision de l’Ordre des ingénieurs tunisiens de rejeter les diplômés issus des facultés privées.