Annoncée par le président de la République comme point de départ du calendrier électoral, la consultation nationale à distance ne fait pas l’unanimité.

L’Union générale tunisienne du travail (Ugtt) et plusieurs partis politiques ont annoncé explicitement leur refus à une telle alternative. Pourtant, pour le président de la République c’est le meilleur moyen pour faire participer les citoyens et notamment les jeunes au débat public.

Le secrétaire-général de l’Ugtt Noureddine Taboubi a fait part, dans ce sens, de voir cette plateforme électronique conduire à une prise unilatérale de la décision politique en Tunisie.

Il a expliqué dans des déclarations médiatiques que cette consultation ne représente pas toutes les catégories sociales et exclut les organisations nationales. « Elle ne peut remplacer le dialogue », a-t-il insisté.

Pour sa part, intervenant ce mercredi 5 janvier 2022 sur les ondes de Shems FM, la présidente du PDL Abir Moussi a également fustigé cette solution. Pour elle, elle « constitue un moyen pour opérer un passage en force et imposer ses choix au peuple ».

Notons également que des partis politiques comme Ennahdha et Attayar ont déjà rejeté cette consultation nationale.

Le président de la République, Kais Saied, avait annoncé un calendrier électoral qui aboutira à des élections législatives en décembre 2022. Mais avant, tout un processus sera lancé, à commencer par la consultation nationale à distance. Prévue à partir de ce 1er janvier, elle sera finalement lancée le 15 janvier.

Sur le portail officiel de la consultation, on indique en effet, qu’à partir de ce 1er janvier, des opérations blanches sont organisées dans les maisons de jeunes des différents gouvernorats, la plateforme sera totalement accessible à partir du 15 janvier.

La consultation va comprendre 30 questions, avec des espaces de libre expression pour les citoyens qui participeront avec une identité cachée et protégée.

L’accès au portail sera possible après que le participant ait obtenu un identifiant secret via un SMS qui lui sera envoyé après avoir contacté le service *1712# et inséré son numéro de carte d’identité nationale.

L’identifiant, ou numéro secret, va lui permettre d’accéder au système électronique et de participer à la consultation tout en préservant son identité et la liberté de répondre ou pas aux questions.