D’après la Gazzetta dello Sport, le parquet de Milan va déposer prochainement une demande d’extradition vers l’Italie pour Robinho. Le 19 janvier, la Cour de Cassation italienne avait confirmé la condamnation du Brésilien à 9 ans prisons pour un viol en réunion commis en janvier 2013, lorsqu’il jouait au Milan AC.

Un mandat d’arrêt international va également être lancé dans les prochains jours contre l’ancien ailier de 38 ans, qui vit actuellement au Brésil. La constitution brésilienne n’autorise pas l’extradition de ses citoyens, mais le mandat international permettra d’arrêter l’ancien attaquant de la Seleção dès qu’il quittera le Brésil.