La sixième Chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Tunis a rejeté, ce lundi 31 janvier 2022, la demande de libération de Imed Dghij et de deux autres personnes en état d’arrestation dans l’affaire des événements du 14 janvier survenus à l’Avenue Habib Bourguiba à Tunis.

La même Chambre a reporté l’examen du dossier au 7 février prochain.

Imed Dghij et les autres accusés ont comparu en état d’arrestation devant le comité de cette chambre chargé du dossier en plus de 25 autres prévenus qui ont eux comparu libres.