Aujourd’hui, nous vous présentons le AI ResearchSuperCluster (RSC), que nous pensons être l’un des superordinateurs d’IA les plus rapides à l’heure actuelle et qui sera le plus rapide au monde une fois qu’il sera entièrement développé à partir de la deuxième moitié de 2022. L’IA peut actuellement effectuer des tâches telles que la traduction de textes entre langues et la détection de contenus potentiellement dangereux, mais le développement de la prochaine génération d’IA nécessitera de puissants superordinateurs capables de réaliser des quintillions d’opérations par seconde.

RSC aidera les chercheurs en IA de Meta à construire de meilleurs modèles d’IA capables d’apprendre à partir de trillions d’exemples, de travailler dans des centaines de langues différentes, d’analyser de manière transparente des textes, des images et des vidéos, de développer de nouveaux outils de réalité augmentée et plus encore.

En fin de compte, le travail effectué avec RSC ouvrira la voie pour construire des technologies pour la prochaine grande plateforme numérique, le métavers, où les applications et produits utilisant l’intelligence artificielle joueront un rôle important.

Pourquoi avons-nous besoin de l’IA à cette échelle ?

Depuis 2013, nous avons réalisé d’importantes avancées dans le domaine de l’IA, notamment l’apprentissage auto-supervisé, où les algorithmes peuvent apprendre à partir d’un grand nombre d’exemples non étiquetés, et les transformateurs, qui permettent aux modèles d’IA de raisonner plus efficacement en se concentrant sur certaines zones de leur input.

Afin de tirer pleinement parti des avantages de l’IA avancée, divers domaines, qu’il s’agisse de la vision, de la parole ou du langage, nécessiteront l’apprentissage de modèles toujours plus amples et complexes, en particulier pour les cas d’utilisation critiques tels que l’identification de contenus malveillants. Ainsi, au début de 2020, nous avons décidé que la meilleure façon d’accélérer la progression était de concevoir une nouvelle infrastructure informatique – le RSC.

Utiliser RSC pour construire le métavers

Avec RSC, nous pouvons former plus rapidement des modèles qui utilisent des signaux multimodaux pour déterminer si une action, un son ou une image est nuisible ou bénin. Cette recherche contribuera non seulement à assurer la sécurité des personnes sur nos services aujourd’hui, mais aussi à l’avenir, lorsque nous construirons le métavers. Alors que le RSC entre dans sa nouvelle phase, nous prévoyons qu’il devienne plus grand et plus puissant, puisque nous avons commencé à poser les bases pour le métavers.