Le Comité général des prisons et de la rééducation a procédé, ce dimanche, au transfert d’un nombre de détenus de la prison civile de Mornaguia (gouvernorat de la Manouba) aux unités pénitentiaires de Oudhna (Ben Arous) et Saouef (Zaghouan), afin de réduire l’encombrement dans la prison de Mornaguia.

Dans un communiqué, publié ce dimanche, le ministère de la Justice a indiqué que cette mesure a été décidée, suite à une visite de la ministre Leïla Jaffel, le 12 juillet dernier, au cours de laquelle elle a souligné la nécessité d’atténuer l’encombrement dans cette unité pénitentiaire et de fournir aux prisonniers des conditions de vie décentes, conformes aux normes nationales et internationales. Le ministère ne précise pas le nombre des détenus transférés ni le pourcentage optimum par rapport à la capacité des maisons d’arrêt.

Le ministère a, également, assuré qu’il adoptera cette approche dans les prochains jours, pour alléger la charge de certaines prisons civiles qui connaissent une surcharge.

Le transfert des prisonniers a été supervisé par des membres du cabinet de la ministre de la Justice, du directeur général par intérim du comité général des prisons et de la rééducation et de hauts cadres, a précisé le ministère, indiquant que l’opération s’est déroulée, en toute sécurité.