M. Mahmoud Elias Hamza Ministre de l’Agriculture, des Ressources en eau et de la pêche maritime a reçu en Audience Mr. Philippe Ankers, Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture en Tunisie et Coordonnateur du Bureau sous-régional pour l’Afrique du Nord. L’entretien a porté sur la coopération dans les différents secteurs de l’agriculture en Tunisie et les perspectives à venir compte tenu de la mise en œuvre d’importants nouveaux projets.

Les entretiens ont focalisé sur la préparation du prochain cadre programmation pays (CPP) pour la période 2021-2025. Ce cadre aligne les orientations de la Tunisie au Plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement et privilégie une approche de concertation et de concordance avec les domaines prioritaires agricoles.

M. Philippe Ankers a fait part de quatre nouveaux projets, récemment approuvés et dont les documents ont été transmis au ministère pour signature au nom du Gouvernement Tunisien. Le premier concerne le Plan National d’Adaptation au changement climatique pour les secteurs de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, financé par le Fond Vert Climat (FVC). Deux projets en appui au secteur de la pêche et de l’aquaculture et qui sont ;   la gestion des écosystèmes pour une économie bleue en Méditerranée (FishEBM MED) et appui aux chaines de valeurs dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture. Le quatrième projet porte sur l’utilisation de la télédétection pour l’amélioration de la productivité de l’eau, financé par le Gouvernement hollandais.

M. Ankers a fait savoir aussi que la Coopération Suisse a donné son accord de principe pour le financement d’un projet d’appui au développement du secteur de l’Agriculture Biologique en Tunisie. Le document de projet est à un stade assez avancé.

Il convient de souligner que le bureau de la FAO en Tunisie met en œuvre une vingtaine de projets et deux d’entre eux sont considérés comme des projets phares à savoir : le projet « Appui aux services de contrôles officiels des produits animaux et végétaux en Tunisie » dans le cadre du programme PACE avec un financement de l’Union Européenne. Le projet d’appui à la mise en œuvre du Recensement Général Agricole (RGA) et réalisation de l’inventaire forestier, pastoral et oléicole (IFPON) en Tunisie, financé par la Banque Mondiale et qui est d’une grande importance en matière d’actualisation des données relatives à l’agriculture, aux pêches et aux forêts en Tunisie. 

M. Mahmoud Elias Hamza a exprimé ses remerciements pour les efforts de l’Organisation et souligné l’aspect exemplaire de la coopération avec la FAO, relevant les nombreux domaines touchés, tels que les ressources naturelles, les systèmes agricoles, la petite agriculture, la gouvernance sectorielle, les forêts et la pêche.