Dans une déclaration à l’agence de presse TAP, hier, vendredi soir, le Directeur de l’Institut Pasteur de Tunisie Hechmi Louzir a annoncé que le premier cas infecté au variant Omicron en Tunisie, est soumis à un confinement obligatoire, ajoutant qu’il est en bonne état et n’a présenté jusqu’à présent aucun symptômes.

Pour rappel, les autorités sanitaires tunisiennes ont enregistré hier vendredi, la première infection par le mutant “omicron” du Coronavirus. Il s’agit d’un jeune homme originaire de la République Démocratique du Congo, arrivé jeudi dernier à l’aéroport de Tunis-Carthage sur un vol en provenance d’Istanbul (Turquie).

M.Louzir a expliqué que les équipes sanitaires ont découvert ce cas d’infection après avoir effectué des analyses rapides aux voyageurs à bord d’un avion en provenance de Turquie, soulignant que la personne porteuse du virus a été soumise au confinement obligatoire le même jour.

Après la publication d’une coupe génétique réalisée par l’Institut Pasteur, il s’est avéré qu’il a été contaminé par la nouvelle souche mutante.

De même, il a expliqué que les voyageurs du même vol que celui de la personne infectée ne sont pas concernés par l’application de la quarantaine obligatoire ou de l’auto-quarantaine, car ils sont complètement vaccinés contre la Covid-19 et les analyses rapides n’ont pas montré leur exposition à l’infection.