Si on en croit Mosaïque FM, le recours qui a été déposé par le parti Afek Tounes contre le déroulement du référendum du 25 juillet a été rejeté pour vice de forme par le Tribunal administratif.

Afek Tounes avait expliqué son appel par «les graves violations et les manquements enregistrés au cours du processus électoral, en plus de la confusion de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), durant ledit processus».

Ainsi, les 3 recours déposés contre l’Isie suite à l’annonce des résultats du référendum (portant sur le projet de constitution du président Kaïs Saïed) ont -curieusement- été tous rejetés.