En marge de la Conférence internationale « COP 27 », sur les changements climatiques, de Charm el-Cheikh en Égypte, l’UNECA (United Nations Economic Commission For Africa) et FEMNET (Réseau de développement et de communication de femmes africaines) viennent d’organiser une cérémonie officielle consacrée à honorer les Africaines qui ont contribué au développement des droits de la Femme dans notre continent.   

La Tunisienne Saida Agrebi (ancienne présidente de l’Organisation Tunisienne des Mères et actuelle de l’ONG basée à Paris OISAT-WASAT) a été récompensé dans ce cadre par le trophée de reconnaissance pour son militantisme au profit des Droits de la Femme et pour sa contribution à l’amélioration de ses conditions.

Cette célébration vise à honorer les femmes dirigeantes exceptionnelles qui ont eu un impact sur leur pays et leur communauté et qui continuent d’être un modèle pour les jeunes femmes qui aspirent à devenir des dirigeantes.