Sakhr Matri

La Chambre criminelle des affaires de corruption financière auprès du Tribunal de première instance de Tunis a condamné par contumace, lundi 23 janvier 2023, par contumace à 10 ans de prison contre Mohamed Fahd Sakhr Matri et une autre personne de nationalité étrangère. Ils ont également été condamnés à payer à une amende de 61 millions de dinars.

La même chambre a condamné une troisième personne à 8 ans  de prison et deux autres à 4 ans de prison et ce, pour avoir facilité des opérations d’importation de marchandises interdites sans les déclarer auprès des services concernés et fausses déclarations auprès de la douane et de fraude fiscale.