Avec l’amélioration de la situation épidémiologique et la reprise progressive des activités culturelles et touristiques, les différentes régions du pays connaissent des flux de visiteurs tant attendus. Sidi Bou Saïd en est l’exemple.

Khalil Cherif, maire de la région, a fait savoir que samedi dernier, la ville côtière a accueilli 180 voyages touristiques et 60 mille visiteurs.

Commentant les images de plusieurs voitures en sabots, le responsable a assuré qu’il s’agit d’anciens clichés et que la municipalité a assuré un parking gratuit, avec une capacité de 300 voitures.

Et d’ajouter, sur Shems fm, que la commune de Sidi Bou Saïd reste l’une des communes les plus pauvres de Tunisie en termes de budget qui lui est alloué.