La Fédération générale de l’enseignement de base organise, ce jeudi 29 septembre 2022, un jour de colère national qui a commencé avec un sit-in devant le siège du ministère de l’Education suivi d’une manifestation vers la place du gouvernement de la Kasbah.

Le mouvement vise à obtenir des autorités le feu vert pour le recrutement des suppléants selon le statut de base en tant que professeurs des écoles primaires.

La Fédération réclame aussi le recrutement des diplômés de 2022 en tant que stagiaires tout en permettant à la promotion de 2021 d’obtenir des affectations et de ne plus imposer des heures supplémentaires. La dernière promotion des diplômés de la section éducation et enseignement et celle des suppléants doit être recrutée conformément à l’accord du 8 mai, réclame aussi la Fédération.