L’analyste politique Slaheddine Jourchi a commenté, ce mardi 29 mars 2022, le discours du président de la République Kais Saied, concernant la tenue d’une plénière servant à mettre un terme aux mesures exceptionnelles du 25 juillet 2022

S’exprimant au micro de Tunisie Numérique, Jourchi a indiqué ” Ce qui s’est passé au niveau d’une grande partie des membres du parlement ont résulté des changements parlementaires, politiques et ont provoqué une certaine inquiétude chez le chef de l’Etat, qui n’a jamais accordé une importance aux réunions parlementaires (…)”.

En effet, l’analyste politique a estimé que Saied veut défendre sa légitimité et a, dans ce sens, menacé de recourir aux forces et aux institutions de l’Etat.

Et d’assurer ” Après le discours du chef de l’Etat, les parlementaires seront plus vigilants. Ils continueront à organiser leurs réunions, étant donné qu’ils connaissent aujourd’hui une crise existentielle, au niveau de la scène publique.” a-t-il dit.