La plateforme de phénotypage CRP-WheatSeptoria  ( CIMMYT ; ICARDA), l’institut de la recherche et de l’ Enseignement Supérieur Agricoles ( IRESA) et le Borlaug Training foundation – BTF) organisent du 11 au 13 Mai 2022 à Gammarth, le Symposium International  sur les maladies foliaires des céréales.

Après des perturbations dues à la pandémie de coronavirus, la communauté des chercheurs et scientifiques se retrouvent enfin en présentiel pour des rencontres fructueuses. Ce symposium international entre dans le cadre du partage de connaissances afin de trouver une solution pour prévenir du danger des séréoses.

Les séréoses sont un groupe de maladies appelé septoriose qui affecte le blé et d’autres espèces du genre. Une maladie assez redoutable à l’échelle mondiale, mais particulièrement en Tunisie et dans les pays d’Afrique du Nord. 

La septoriose est une maladie qui ne peut être éradiquée qu’en sélectionnant une meilleure variété de blé. Car cette maladie change de forme et réussit à s’adapter selon l’endroit et le temps. Ce qui demande beaucoup d’effort et de produits chimiques difficiles à utiliser.

Des  produits chimiques et des variétés de blés dont on pourrait évaluer la résistance sont mis en place pour lutter contre la menace majeure pour la production du blé, trouver des alternatives, être dans une étude répétitive tout en gardant une certaine consolidation entre les chercheurs pour trouver de meilleures solutions… sont l’un des objectifs de cette rencontre.

Reportage de Mohamed Boulares