Le directeur de l’hôpital régional de Sidi Bouzid et un médecin chef de service dans le même hôpital ont été mis en garde à vue, tandis qu’un avis de recherche a été émis à l’encontre d’un autre médecin actuellement en fuite.
 
Les trois suspects sont accusés de spoliation de fonds publics, de faux et usage de faux et détention et usage illégal d’arme.