Tunis-carthage

Les aiguilleurs de l’Office de l’aviation civile et des aéroports ont entamé, à partir de minuit, leur grève à l’aéroport Tunis-Carthage.

Cette grève, décidée par le syndicat de base des aiguilleurs de l’OACA, va conduire à une paralysie du trafic dans l’espace aérien tunisien.

Il est à noter que la réunion de réconciliation, qui a réuni au ministère du Transport, des représentants du syndicat de l’UGTT, s’est soldée par un échec.

Rappelons également, que la direction générale de l’OACA a envoyé un huissier notaire aux agents, qui étaient en service le soir, pour leur informer qu’ils seront réquisitionnés pour assurer l’atterrissage et le décollage des avions dans les aéroports tunisiens, ce que le syndicat a catégoriquement refusé.

Quelques heures plus tôt, Tunisair a fait savoir, dans un communiqué qu’elle fera tout son possible pour atténuer les effets de cette grève.