Une femme a tiré en l’air à plusieurs reprises dans un aéroport du Texas avant d’être blessée par la police. 117 vols ont été annulés et dix autres déroutés, le temps que les passagers évacués retrouvent le chemin du terminal. Aucune victime n’est à déplorer

Le 25 juillet 2022 à l’aéroport de Dallas-Love Field, une femme de 37 ans plus tard identifiée comme Portia Odufuwa est entrée dans le terminal, et s’est mise à tirer en l’air après un passage dans les toilettes. Un policier se trouvant à proximité lui a tiré dans la jambe, la femme étant ensuite arrêtée et hospitalisée. Les motifs de son acte n’ont pas été communiqué, même si un témoin évoque un tirade sur le licenciement de son mari.

L’impact sur le trafic aérien a été immédiat à Love Field, qui sert de base à la compagnie aérienne low cost Southwest Airlines et accueille des avions d’Alaska Air et Delta Air Lines. Les passagers paniqués ont été évacués, et l’alerte a été levée vers 15h30, mais il a fallu plus d’une heure avant qu’un avion ne décolle à nouveau. La plupart des vols de Southwest jusqu’à 18h00 ont été annulés, a déclaré son porte-parole Chris Perry.

Dallas-Love Field devait gérer lundi 366 vols commerciaux au départ et à l’arrivée, et plus de 56.000 passagers. 107 vols étaient annulés au total à 18h00 selon la presse locale, plusieurs autres ont été déroutés, et des dizaines de retards ont été enregistré.