30.9 C
Tunisie

L’exode des Médecins Tunisiens : 1325 Ont Quitté la Tunisie en 2023

Published:

Le président du Syndicat des médecins du secteur privé, Khemais Zaid, a récemment révélé qu’un nombre alarmant de 1325 médecins ont quitté la Tunisie au cours de l’année 2023.

Selon Zaid, cette vague d’émigration médicale ne peut être attribuée uniquement à des motifs financiers, mais découle plutôt de multiples facteurs, dont les conditions de travail précaires. Il a notamment mentionné les détentions préventives de certains praticiens ainsi que le décès tragique en détention du psychiatre Mohamed El Hajji à Bizerte, qui ont amplifié les craintes et les préoccupations au sein de la communauté médicale.

L’exode massif des médecins tunisiens constitue depuis longtemps un défi majeur pour le système de santé du pays. Les praticiens locaux sont confrontés à des conditions de travail souvent éprouvantes, marquées par des salaires peu attractifs par rapport au coût de la vie et une charge de travail importante. De plus, les hôpitaux souffrent fréquemment d’un manque d’équipements et de ressources adéquates, ce qui compromet la qualité des soins dispensés.

Cet état de fait conduit de nombreux médecins tunisiens à se sentir limités dans leurs perspectives d’avancement professionnel et de développement de carrière dans leur propre pays. Ils sont ainsi tentés de chercher des opportunités à l’étranger offrant de meilleures conditions de travail, des rémunérations plus attrayantes, ainsi qu’un environnement propice à leur épanouissement professionnel. Des pays tels que ceux de l’Europe occidentale, le Canada et les États-Unis sont particulièrement prisés par les professionnels de la santé en quête de meilleures conditions de vie et de travail.

Actualités.

spot_img

Recent articles

spot_img