Le président français, Emmanuel Macron, s’est déclaré, ce lundi 04 avril 2022, « favorable » à ce que l’Union Européenne décide de nouvelles sanctions vis-à-vis de la Russie, en évoquant le pétrole et le charbon, après la découverte de centaines de corps de civils dans la région de Kiev, notamment à Boutcha.

« Ce qui s’est passé à Boutcha impose un nouveau train de sanctions et des mesures très claires », a déclaré le président français sur France Inter. « Donc, nous allons nous coordonner avec nos partenaires européens, en particulier l’Allemagne » dans « les prochains jours », a-t-il ajouté, en évoquant des sanctions individuelles et des mesures sur « le charbon et le pétrole ».

Avec « ce qui est en train de se passer », notamment « à Marioupol, il faut qu’on envoie le signal que ce sont notre dignité collective et nos valeurs que nous défendons », a poursuivi Emmanuel Macron, qui était interrogé sur l’Ukraine comme président et non comme candidat à la présidentielle.