En marge du 32ème congrès de l’Association des Dermatologistes Francophones qui vient de se dérouler à Hammamet avec la participation de plus de 600 spécialistes, s’est tenu le Forum des Internes et Résidents qui a permis à 20 jeunes dermatologues francophones pré-selectionnés de présenter leurs travaux scientifiques. Un jury international devait choisir le meilleur travail qui allait recevoir le Prix de La Fondation Bioderma.
Et c’est la jeune dermatologue tunisienne Safa Idoudi qui a obtenu ce prix, à l’unanimité de tous les membres du jury.
Docteur Safa Idoudi a présenté un travail original effectué au service de dermatologie du CHU de Monastir, dirigé par le Professeur Jamel Zili.
Il concernait une affection dermatologique nouvellement identifiée, appelée « dermatose urticarienne neutrophilique », dont l’association à des maladies inflammatoires et des maladies auto-immunes était bien connue. 
Le travail de l’équipe de Monastir a permis de découvrir de nouvelles associations à cette affection, comme les hépatites ou des myélomes (cancers du sang) »