Une adolescente tunisienne de 17 ans s’est suicidée le 18 septembre à Tunis. Selon le ministère de la Femme, de l’Enfance et des personnes âgées, la victime a été agressée physiquement par la mère de sa camarade de classe au cours du week-end précédent.

La victime, qui était une élève brillante et ne souffrait pas de problèmes psychologiques, a été retrouvée morte dans son domicile. L’agression s’est produite dans un parc d’attraction de Tunis. La mère de la camarade de classe aurait giflé et insulté la victime.

La délégation régionale à la protection de l’enfance s’est rendue au domicile de la victime et a constaté qu’elle était une élève brillante et qu’elle ne souffrait pas de problèmes psychologiques. La délégation s’est également engagée à fournir une assistance psychologique aux frères de la victime et aux enfants inscrits au même collège où elle étudiait.

Cette affaire a suscité l’indignation en Tunisie, où les violences faites aux femmes et aux enfants sont un problème récurrent. Le gouvernement a promis de prendre des mesures pour lutter contre ces violences.